Accueil > Glossaire

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

A

Absorbant : se dit d'un support qui "boit" une partie de l'encre facilitant son séchage et sa fixation (le papier offset est absorbant, le papier sulfurisé ne l'est pas).

Accrochage : Qualité d'une encre imprimée sur un support de faire corps avec lui et de ne pouvoir en être séparée par frottement mécanique, ce résultat étant particulièrement difficile à obtenir sur un support non absorbant.

Allongement : Produit ajouté à l'encre afin de diminuer la compacité

Alloute : Addition de texte faite à une copie ou à l'épreuve de correction (première, deuxième ou bon à tirer).

Angle (de marge) : Angle formé par les deux côtés d'une feuille après équerrage éventuel, entre la prise de pince et le taquet. La première page d'une feuille de pliage a une place précise par rapport à l'angle de marge.

Angle (de trame) : Selon l'orientation de la trame, on aperçoit plus ou moins fort le tramage. Généralement, on utilise une trame orientée à 45 degrés.

Aplat : Le document à imprimer peut comporter à la fois du texte, des traits, des trames ou des aplats. ll s'agit de surfaces importantes à imprimer et qui devront recevoir une grande quantité d'encre.

Au trait (Document) : Impression d'une couleur unie non tramée ou 100 % de tramé

B

BAT : Abréviation de Bon A Tirer. Acceptation signée par le client prouvant qu'il donne son accord pour impression. La signature du B.A.T sur laser, cromalin ou épreuve dégage l'imprimeur de toute responsabilité en cas d'erreur ou d'omissions constatées après impression.

Bitmap (BitMaP) : Format d'image. Qualifie une image formée de points colorés. La technique est simple à mettre en oeuvre, mais sa définition est généralement faible.

Bois (papier avec bois) : papier fabriqué à partir de pâtes contenant une importante quantité de pâtes mécaniques (de 40 à 70%).

Brochage : Façonnage type magazine, avec des feuillets pliés en deux avec deux agrafes au milieu.

C

Calibrage des couleurs : Le calibrage des couleurs est un ensemble d'opérations destiné à obtenir une représentation uniforme de la couleur pour tous les composants de la chaîne graphique. Ceci est nécessaire puisque les périphériques d'entrée (les scanners entre autres) et le moniteur fonctionnent sous le principe de la synthèse additive de la couleur en RGB, alors que le processus d'impression couleur (impression laser, jet d'encre, sublimation thermique et offset) utilise le principe de la couleur soustractive en CMYK.

Cannelé (papier) : papier ayant subi un traitement destiné à lui conférer des ondulations régulières et permanentes.

Carte : Papier supérieur à 170 g/m².

CMYK/CMJN : Acronyme de Cyan Magenta Yellow Black ou Cyan Magenta Jaune Noir en français. Ce sont les quatre couleurs d'encres utilisées dans le procédé d'impression en quadrichromie basé sur le principe des couleurs soustractives. Permet d'obtenir, par l'utilisation des trames, un rendu visuel de toute la palette couleur.

Couchage : opération qui consiste à couvrir un papier sur une ou deux faces avec un pigment d'origine minérale (par exemple le kaolin). Le couchage est destiné à améliorer l'imprimabilité du papier.

Couché (papier) : papier qui a été soumis à un procédé de couchage. Le couchage qui intervient sur machine à papier se fait généralement sur un papier non apprêté ou frictionné. L'opération de couchage consiste en une enduction (à base de kaolin) qui permet d'améliorer certaines caractéristiques du papier : blancheur, opacité, brillance, imprimabilité.

On distingue :

- Le papier couché mat, non calandré avec une face rugueuse, qui présente une rigidité accrue et permet toutefois d'obtenir une bonne brillance d'impression (recherche d'aspect).

- Le papier couché brillant, calandré.

Couleurs indexées : On dit qu'une image est en couleurs indexées lorsque les couleurs comprises dans l'image sont définies dans une table de couleurs RVB. Une image en couleur indexée demande beaucoup moins d'espace disque. Elle ne doit jamais être utilisée lors d'une impression couleurs. Il faut impérativement utiliser des images qui puissent être séparées en CMYK lors de la mise en page.

Coupe : Effectuée au massicot, elle permet de mettre le document imprimé à son format final.

Cromalin : Epreuve couleur obtenue par superposition des 4 films quadri. Il sert de B.A.T et d'épreuve de référence couleur pour l'imprimeur.

D

Défonce : Pour imprimer une couleur claire sur un fond plus foncé, une défonce, doit être effectuée dans la couleur foncée. Les débords de défonce doivent être générés de manière à ne pas avoir de filets blancs entre les deux couleurs.

Densité : Quantité totale d'encre déposée sur un point donné. En impression numérique, la densité ne doit pas dépasser 280%. Au-delà, la fixation du toner n'est plus garantie.

DPI (Dots Per Inch) : Nombre de points par pouce. Détermine la résolution.

E

Echelle de reproduction : Rapport des dimensions de l'image reproduite à celle de la partie correspondante de l'original.

Encart : Elément supplémentaire à une brochure placé à un endroit déterminé ou indéterminé dans cet ouvrage

Encartage (encarter) : Placement d'un encart manuel. - Insertion d'un cahier dans un autre

Encre : Pâte pigmentée de couleur servant à l'impression offset ou sérigraphie. Elles peuvent être prêtes à l'emploi dans une couleur définie ou mélangées pour obtenir toutes les couleurs pantone disponibles.

Epreuve : Tirage sur papier d'une composition pour contrôles (Typographie ou PAO).

EPS (Encapsuled Post Script) : Un document en format EPS vectoriel est un fichier en langage Postscript décrivant le contenu d'une image ou d'une page complète (textes, filets, images importées). Contrairement aux fichiers Postscript qui ne peuvent être destinés qu'à l'impression, le fichier EPS peut être visualisé et importé dans bon nombre de logiciels de dessins, de PAO et de mise en page. En fait chaque fichier EPS contient une représentation matricielle en basse résolution en TIFF ou en PICT pour visualiser l'illustration à l'écran. Il faut noter qu'un fichier EPS est verrouillé. C'est donc dire qu'un fichier EPS exporté ne pourra être modifié même lorsque réimporté dans son logiciel d'origine. Seul un document Illustrator en EPS vectoriel pourra être réouvert sur ce même logiciel et être modifié. Adobe Photoshop est également capable de modifier le contenu d'un fichier EPS vectoriel mais de ce fait, il le transforme en EPS matriciel. Il faut user de prudence lors d'une séparation en quadrichromie d'un fichier EPS.

F

Flexographie : Procédé d'impression en relief, appelé également " impression à l'aniline "

Folio : Chiffre de numérotage des pages d'un ouvrage

Fond perdu : Impression sans marge d'une illustration rognée lors du façonnage de 3 mm au minimum

Fond tramé : Surface constituée de points de trame, le fond tramé peut être uni ou dégradé, imprimé en noir ou en couleur par une ou plusieurs couches d'encre.

Fonte : Police de caractère complète, avec ses chiffres, sa ponctuation et ses signes divers tels que les petites capitales, etc.

Forme : Châssis comprenant composition et clichés, prêt à l'impression. - Par extension tout élément imprimant : clichés, plaque ou cylindre

G

Gâche : Quantité de papier nécessaire à la mise au point d'une opération de transformation, non utilisable pour les exemplaires définitifs

Gamme : Essai de photogravure couleur par couleur puis par superposition des couleurs entre elles pour faciliter les corrections et le suivi sur machine du résultat obtenu. - Couleurs obtenues par la combinaison des quatre couleurs primaires : rouge (magenta), bleu (cyan), jaune et noir en gamme européenne (GEU), ou par celle d'autres couleurs primaires en gamme américaine (DIN),

Gaufrage (gaufrer) : Procédé d'impression permettant d'obtenir des motifs en relief, encrés ou non, à l'aide de clichés en creux et de contreparties en relief

Grain : Rugosité plus ou moins importante de la surface d'un papier. - Apparence granuleuse de certains types d'émulsions photographiques rapides

Graisse : Epaisseur du dessin d'une lettre. Un caractère peut avoir plusieurs graisses : léger, maigre, book, demi-gras, gras, extra-gras

Grammage : Poids d'une feuille de papier ou de carton en grammes au mètre carré

Grattage : Action de corriger par effaçage et d'ôter sur film positif ou plaque offset des éléments indésirables: repères, traces de points, etc.

H

Habillage : Composition dont la justification est soumise au contour d'une illustration.

Hirondelle : Traits de coupe (repères ou croix de repérage) imprimés dans la marge permettant de repérer les différents films.

Homothétique : Qualité d'un format proportionnel à un autre, en réduction ou en agrandissement

Heat-set (encres) : Encres spéciales dont le séchage est assuré par une source de chaleur à la sortie de la machine à imprimer (sécheur sur une rotative).

I

Image fantôme : Doublage fortement marqué d'une impression.

Image inversée : au montage la couche sensible d'un film est placée du mauvais côté. Cela a pour effet de perdre du point et après impression de placer les détails de gauche à droite et vice versa. Ne pas confondre avec image à l'envers (tête en pied).

Image latente : Image impressionnée après exposition ou insolation que porte un film ou une plaque et qui ne sera révélée qu'au développement

Impression : Reproduction de textes ou d'illustrations par transfert sur un support. L'imprimé lui-même est souvent désigné par ce mot.

Imprimé : Se dit d'un élément simple imprimé recto ou recto-verso.

Incorporation/Incrustation : Placement d'une image dans une autre par montage photographique ou à l'aide de logiciel.

Infographie : Ensemble des techniques de création et de traitement électronique des images.

Insolation : Exposition à une source lumineuse d'un support photosensible à travers et au contact d'un film

Interlettrage : Espaces fins entre les lettres d'un mot (Typographie)

Interlignage (interligner) : Blanc mesurable en points, ajouté entre deux lignes de texte pour l'aérer

Italienne (à l') : Format dont la plus grande dimension est la largeur

Italique : Caractère dont les jambages sont inclinés ; ce terme s'oppose à " romain "

J

Jaquette : Chemise souple protégeant la couverture d'un livre relié ou broché

Justification : Longueur d'une ligne de texte composé, exprimée en douzes et points pour la typographie, en millimètres ou en picas pour la photocomposition (Composition).

K

Kaolin : Roche argileuse blanche entrant dans la composition de la porcelaine et dans certaines préparations de couchage du papier

Kraft : Mot d'origine allemande signifiant « force », papier d'emballage très résistant obtenu à partir de pâte chimique au sulfate ou à la soude

L

Laize : Largeur de la bande du papier en bobine (Papier et Impression). Largeur d'une bande de papier ou carton exprimée en centimètre. Par extension, la laize d'une rotative correspond à la laize maximale des bobines de papier imprimables sur cette rotative.

Lay-out : Aussi appelé "ROUGH", ce terme anglo-saxon désigne le crayonné qui fixe dans les grandes lignes le sens dans lequel doit s'engager la maquette à réaliser pour les annonces ou le conditionnement (« prémaquette » est utilisé dans l'édition).

Lecture optique : Système de reconnaissance optique du dessin des caractères et de saisie d'un texte en évitant l'opération de frappe

Lettrine : Lettre de gros corps placée en début de paragraphe

Logotype : Sigle qui n'utilise que des abréviations ou le monogramme de plusieurs initiales. Surtout utilisé en publicité pour signifier une recherche graphique particulière qui singularisera le ou les mots devant être utilisés comme marque

M

Maculage (maculer) : Taches d'encre fraîche déposées accidentellement sur des feuilles blanches ou déjà imprimées. Il résulte d'abord d'un séchage insuffisant de l'encre en sortie de machine, de piles trop importantes ou d'un excès de précipitation pour façonner.

Macule : Papier ou décharge intercalé entre les feuilles fraîchement imprimées pour éviter le maculage. Feuilles de passe d'un tirage précédent utilisées pour le calage d'un tirage suivant afin de réduire la consommation de papier

Magenta : Nuance de rouge violacé, couleur primaire en quadrichromie. D'un ton rose-violet, l'une des couleurs dites "primaires" en imprimerie

Mailing : : Terme américain désignant, lors des campagnes publicitaires, les éléments imprimés recommandant des produits ou des services très diversifiés qui, contrairement aux prospectus et tracts distribués, sont nommément adressés au public sous forme de courrier.

Main : Rapport entre l'épaisseur et le grammage du papier : un papier a de la main lorsqu'il paraît épais et rigide par rapport à son grammage : Une main égale 25 feuilles de papier

Mangeur d'encre : Bandeau de 9 à 10 mm de large placé parallèlement à la prise de pince (ou table d'encrage) destiné à suppléer à la faible dépense d'encre, afin d'éviter les phénomènes de placage (accumulation d'encre formant des surépaisseurs).

Maquette : Représentation schématique ou précise d'un ouvrage à l'échelle réduite ou véritable comportant la mise en page des textes et des illustrations

Massicot : Machine à couper le papier, portant le nom de l'inventeur

Matchprint: Système d'épreuve couleur de photogravure réalisée par l'insolation de 4 films colorés

Mettre sous presse : Caler la forme d'impression et régler tous les organes de la presse à imprimer avant d'exécuter le tirage

Moirage (moirer) : Structure géométrique donnée par la superposition de deux films tramés et révélée par une anomalie due à une mauvaise inclination des tramés

Monochrome : Se dit d'un ouvrage exécuté en une seule couleur

Montage : Assemblage par juxtaposition sur une feuille d'acétate ou film polyester translucide, dimensionnellement stable, des divers éléments, textes, illustrations, devant être copiés sur la même plaque. - Montage Papier Différents éléments tels vignettes, filets, folios, etc. sont découpés, puis juxtaposés par collage sur le support de montage, aux emplacements voulus par la mise en page. Un film négatif ou autopositif est tiré et sert pour le montage de la copie sur plaque. - Montage Film Processus identique au montage papier mais avec des éléments différents (films issus de photocomposeuses et des illustrations en demi-teinte). Ces montages sont directement utilisables pour le montage destiné à la copie de plaque

Mouillage : Permet, par le principe de répulsion, que l'humidité se trouve sur les parties de la plaque offset qui ne doivent pas être reproduites sur le papier.

Moutonnage : Aspect irrégulier de la couleur d'une impression. Phénomène pouvant résulter d'un papier ayant un lissé irrégulier, d'une encre mal adaptée au papier, d'un excès de mouillage ou d'un manque de pression occasionnant un contact irrégulier du papier sur le blanchet

Mouvement : Expression courante employée dans les ateliers de montage, d'impression ou de brochure pour exprimer une action rectificative, relative au repérage ou de la marge d'une presse, d'une plieuse, d'une encarteuse, etc

Multimédia : Ensemble des applications interactives mêlant texte, image, son, et/ou vidéo

N

Négatif : Film dans lequel les valeurs des tons se trouvent inversées par rapport à l'original. Le négatif est dit tramé lorsqu'il a été obtenu avec une trame pour la reproduction d'un document en demi-teinte.

Nez ( de cone) : Sur rotative, pièce exposée à l'usure à la base du triangle (ou cône) aidant à la formation du premier pli, avant l'entrée de la bande de papier dans la plieuse, par l'intermédiaire des rouleaux d'entraînement ou CANNELES".

Noir au blanc : Inversion des valeurs d'une image, d'un texte faisant venir en blanc ce qui est en noir et vice versa

Noircir (ou passage au noir) : Avant gommage, encrage de la plaque offset après développement, afin d'en faire ressortir l'impression pour en détecter éventuellement les défauts de copie

O

Offset: Procédé d'impression fondé sur le principe lithographique: répulsion des encres grasses et de l'eau. Le papier reçoit son impression d'un cylindre revêtu de caoutchouc (blanchet) entré en contact avec la plaque encrée qui s'y est décalquée

Orientation de trame : Pour la reproduction d'une quadrichromie l'orientation des trames est extrêmement importante sous peine de créer des effets de "moirage".

Oxydation : L'un des processus de séchage des encres

P

Page : Côté d'un feuillet, recto ou verso. Chacune des faces d'un feuillet est une page. A partir de deux feuillets résultant d'un pliage, les pages de droite sont foliotées impaires et dites belles pages, celles de gauche sont paires et dites fausses pages.

Pagination (paginer) : Numérotage des pages.

Palette : Support généralement en bois permettant le transport et la manutention du papier à plat et tous produits manufacturés par chariots élévateurs

Palmer : Instrument de précision permettant de mesurer entre autre l'épaisseur du papier.

Pantone ou PMS (Pantone Matching System) : Palette de couleurs composée de cinq cents tons différents par mélange d'encre de huit couleurs de base plus un noir et une laque transparente. La composition de chaque teinte est numérotée facilitant ainsi la compréhension des utilisateurs.

PAO (Publication Assistée par Ordinateur) : Traduction impropre du terme anglais «Desktop Publishing» (édition de bureau) qui désigne un processus informatisé de mise en page ou de création de maquette. Le terme « Micro Edition » peut aussi être employé.

Papier couché mat : Papier ayant reçu une ou plusieurs couches mates, sur une ou deux faces, destinées à améliorer leurs aptitudes à l'impression.

Papier appprété : Papier ayant subi lors de sa fabrication un traitement mécanique destiné à lui donner un aspect uni sur les deux faces

Pavé : Suite de lignes de texte composé délimitée par des blancs

Peluchage : Décollement de particules de la couche du papier qui subissent un arrachage et qui adhèrent à la forme imprimante

Pelliculage (pelliculer) : Application d'une pellicule cellulosique, transparente, mate ou brillante sur une feuille imprimée

Perforage : Façonnage consistant à réaliser des trous plus ou moins gros à l'aide d'aiguilles. La perforation permet de pré-découper le papier pour le détacher (ex. carnet à souche).

Photocomposition : Composition de texte obtenue par voie photographique à partir d'images optiques ou de programmes informatiques. Ce système donne directement sur bromure ou sur film des textes prêts pour le montage des formes offset ou hélio destinés à l'impression

Photogravure : Ce sont les moyens industriels par lesquels sont obtenus, à partir de la photographie, les films destinés à la préparation de la plaque offset ou de la forme en creux pour l'héliogravure. Désormais les scanners sélectionnent les couleurs électroniquement.

Pinces : Pièces de machines à imprimer qui saisissent la feuille au bord de la table de marge pour l'entraîner sur le cylindre d'impression. Par extension, blanc réservé sur la feuille d'impression pour la prise de pinces (environ 10 mm

Photomontage : : Découpage de photographie et assemblage des fragments sur une autre qui sert de fond, pour constituer une image qui sera photographiée de nouveau après estompage des raccords

Pixel : Unité de base de la reproduction en système informatique. C'est le plus petit élément d'une image sur un écran (en général 8 bits).

Plaquage : Accumulation d'encre formant des surépaisseurs sur la forme imprimante, le blanchet ou les rouleaux des dispositifs d'encrage. C'est la conséquence d'un mauvais transfert de l'encre des toucheurs entre la forme imprimante, le blanchet et le papier.

Plaque : Forme imprimante en offset

Pré-plieuse : : Sur rotative, système placé avant la plieuse, permettant par un jeu de molettes de coupe et le principe des barres de retournement de réaliser de nombreuses combinaisons de pliage par superpositions du papier avant son entrée dans la plieuse

Plaque offset : Terme de métier, désignant la forme d'impression offset

Pli accordéon : Façonnage à plis successifs permettant ce pliage.

Pli croisé : Pliage à deux plis perpendiculaires constituant un huit pages

Pli d'équerre : Nom donné, sur une rotative, au premier pli croisé.

Pli portefeuille : Pliage à trois plis parallèles permettant le repli des deux feuillets extérieurs vers le pli central intérieur.

Pli Polychromie : Impression en plusieurs couleurs

Porte bobine : Dispositif d'alimentation en papier sur une rotative qui comporte généralement deux bobines. Pendant que l'une est en service, l'autre est en préparation, ceci afin de permettre le changement de bobine sans arrêt de la machine

Point de trame : Plus petit élément d'une image reproduite par similigravure, de forme et de dimension variables

Prise de pince : Marge réservée à la prise du papier sur une machine feuille. La largeur de cette marge diffère selon les caractéristiques de la machine et n'est jamais imprimable.

Q

QUADRICHROMIE : Procédé d'impression à partir des 4 couleurs primaires (Cyan, Magenta, Jaune, Noir). Toutes les autres couleurs sont obtenues à partir du mélange de ces quatre couleurs primaires selon le principe des valeurs soustractives

R

Rainage : Empreinte en creux sur les papiers de forts grammages destinée à en faciliter le pli. Conseillé à partir de 170g. Sauf mention contraire, les documents rainés sont toujours livrés à plat.

Repiquage : Deuxième impression de documents pré-imprimés (ex : personnalisation au noir d'adresses d'établissements ou plaquettes en plusieurs langues sans changements de mise en page couleur).

Réserve : Emplacement non imprimé destiné à un repiquage ultérieur (ex : personnalisations des adresses d'un document pré- imprimé)

Résolution : Exprimée en dpi (dots per inch) ou ppp (points par pouce), elle indique le niveau de qualité de l'image. Plus la résolution est élevée, meilleure sera la qualité de l'image. Résolutions moyennes : Imprimantes : 300 à 600 dpi. Films : 1270 à 2540 dpi

Retiration : Impression simultanée des deux côtés de la feuille, recto et verso, ou retournement de la feuille imprimée recto pour l'impression verso sans changement de forme

R.I.P. : Raster Image Processor, Interface qui transcode les données de l'ordinateur dans le langage de l'imprimante ou de la photocomposeuse

Rognure (rogner) : Mise au format définitif d'un ensemble de feuilles au massicot

Rotative : Machine à imprimer en continu, utilisant du papier en bobines

Rough : Esquisse réalisée au feutre d'un projet de mise en page, d'une photo à réaliser...

Roulage (rouler) : Action de faire tourner la machine après réglage d'une bonne feuille

Roulé (pli) : Pli(s) parallèle(s), une extrémité rejoint l'autre en pliant cette dernière toujours sur elle-même et dans le même sens

RVB/RGB : Rouge/Vert/Bleu - Red/Green/Blue : Les trois couleurs de base en provenance du monde la vidéo et de la télévision. Le mélange des couleurs est obtenu par l'augmentation ou la diminution de la lumière du spectre visible (principe des couleurs additives).

S

Saturation : La couleur est saturée lorsqu'elle atteint son niveau d'intensité maximum

Siccomètre : Appareil pour mesurer le temps de séchage des encres.

Sigle : Graphisme des lettres d'une société ou d'un organisme

Signe : Unité de comptage du texte. Chaque lettre, signe de ponctuation et les blancs sont comptés

Surfacé : Papier ayant reçu un apport en surface afin de réduire le peluchage

T

Tétière : Ensemble des éléments graphiques communs placés au même endroit à chaque en-tête de page.

Tierce : machine considérée comme bonne et servant de référence tout au long du roulage

Tiff (Tagged Image File Format) : Format de fichier d'image fréquemment utilisé par les logiciels de dessin et de retouche.

Tirage : Action d'imprimer.

Traits de coupe : Permet de repérer précisément le format fini des documents pour passage en coupe massicot.

Trame : Transformation des surfaces en tons continus en un ensemble de surfaces à points de grandeurs différentes. En faisant varier la taille des points, on crée l'illusion de différentes teintes, du noir au blanc, en passant par les gris.

Trichromie : Résultat obtenu en photogravure avec trois couleurs de base, généralement sans le noir

Typographie : Art de composer un texte au moyen de caractères d'imprimerie. - Procédé de composition manuelle ou mécanique basé sur le relief de caractères en plomb.- Procédé d'impression utilisant le même relief pour déposer l'encre sur le papier

V

Vectoriel : Qualifie un dessin formé par des courbes calculées mathématiquement. Ce type de technique de dessin est de bonne qualité, souple d'emploi, mais complexe à mettre en oeuvre.

Vélin : Peau de veau utilisée en reliure d'art. - Papier d'écriture de haute qualité, non vergé

Vergé : On appelle papier vergé celui qui laisse apercevoir par transparence les empreintes des fils métalliques (vergeures et pontuseaux) formant le fond du moule dans lequel il a été fabriqué.

Vergeures : Motif constitué de fines lignes parallèles horizontales dans l'épaisseur du papier, reliées par des lignes verticales, les pontuseaux

Vernis : Procédé de dépose d'un vernis en cours d'impression (Vernis machine) ou après impression (Vernis U.V) pour parfaire la finition d'un document. Il peut être mat ou brillant et permet l'utilisation de réserves, au contraire du pelliculage

Volet : Terme synonyme de " feuillets ", utilisé lorsque l'on parle de dépliant (ex. dépliant trois volets).


Notre expert

Une question ? Une précision ?